Fairstreet

Social entrepreneurship & finance

En 2002, l’entreprise Coronilla a reçu 400 000 dollars du fonds d’investissement SEAF. Cet apport, sous forme de capital et de dette, a permis à Coronilla de se convertir en société anonyme et de développer son marché d’exportation. A la fin du processus, Coronilla a eu l’opportunité de racheter les parts de SEAF.

Small Enterprise Assistance Fund (SEAF) est une société d’investissement basée à Washington. Ils se focalisent principalement sur les petites et moyennes entreprises à haut potentiel de croissance dans les pays en développement en leur fournissant du capital et en apportant un soutien technique et opérationnel.

SEAF se positionne avant tout comme une entreprise rentable et professionnelle, soucieuse du return de ses actionnaires. En plus de la performance financière, SEAF veut contribuer au développement économique et social des pays en développement. Leur stratégie est d’utiliser leurs capitaux, leur « know how » et leur réseau global afin d’accélérer la croissance et la rentabilité des entreprises avec pour objectif central de leur permettre de générer des bénéfices économiques qui profitent aux communautés locales.

SEAF est structuré en équipes locales présentes dans des marchés souvent peu attractifs aux yeux des investisseurs traditionnels (ils ont récemment ouvert un bureau local en Afghanistan) et choisit des entreprises efficientes à hauts potentiels de croissance gérées de manière compétentes. En plus d’apporter des capitaux, SEAF offre un soutien technique et opérationnel aux entreprises leur permettant de se professionnaliser et d’améliorer leur structure organisationnelle. L’entreprise Coronilla s’est par exemple convertie en société anonyme grâce au soutien de SEAF. Travailler avec des équipes locales et être attentifs à la culture de chaque pays est donc une composante essentielle du fond SEAF.

SEAF a investi plus de 260 millions de dollars dans plus de 30 pays principalement en Asie, Europe et Amérique Latine. Jusqu’à présent, le fond a accompli près de 150 investissements générant en moyenne une plus-value représentant 1,7 fois le montant initialement investit.

SEAF considère que les PME sont un outil efficace pour dynamiser la croissance des pays en développement et pour lutter contre la pauvreté. Ils se focalisent sur les entreprises ayant un impact positif sur le plan social et environnemental et excluent de leurs investissements les activités liées au tabac, alcool, armement et toutes autres activités engendrant de la spéculation ou ayant un effet néfaste sur la société.

L’investissement sous forme de capital et la dette subordonnée sont les principaux instruments financiers que SEAF utilise. Ils prennent soin de garder une certaine sécurité face à la liquidité de leurs investissements au travers « d’exit rigths » rigoureusement définis tout en favorisant une approche assez flexible pour répondre adéquatement aux particularités de chaque entreprise.

L’impact des investissements de SEAF est considérable tant d’un point de vue financier que social ; il a été prouvé que chaque dollar investi par SEAF a généré en moyenne 12 dollars au sein de l’économie locale. Les effets bénéfiques des investissements se font ressentir sur l’ensemble des « stakeholders » incluant les employés, fournisseurs, consommateurs et le reste de la société.

Le return financier moyen des investissements de SEAF est de 21%, cependant le return global (Economic Rate of Return) augmente à 66% si on inclut les facteurs sociaux et l’impact global sur la société.

SEAF se finance principalement au travers d’investisseurs institutionnels (la Banque Mondiale, la banque européenne pour le développement, le Belgian Investment Office, etc.) soucieux de l’impact social et de la durabilité de leurs investissements

Pour plus d’info, visitez www.seaf.com


seaf1