Fairstreet

Social entrepreneurship & finance

Parce que les voyages peuvent aussi être une source d’inspiration extraordinaire, Fair Street tenait à présenter l’initiative TOMS Shoes. Bien que, étant une entreprise américaine, nous n’ayons pas eu l’occasion de les rencontrer, nous trouvons son modèle fantastique.

En 2006, lors d’un voyage en Argentine, Blake Mycoskie, 32 ans, est frappé qu’un grand nombre d’enfants jouent, courent,… sans rien avoir à leurs pieds. Alors que la marche est le principal moyen de déplacement dans les milieux ruraux, ne rien porter aux pieds provoque de nombreuses blessures, infections et maladies.

Afin de lutter contre cette problématique et en s’inspirant  des Alpagartas, les populaires espadrilles argentines que les ouvriers argentins portent depuis plus de cent ans, Blake Mycoskie crée l’entreprise TOMS Shoes (« Shoes for Tomorrow ») qui fabrique des espadrilles se voulant confortables et à la mode. La réelle innovation de TOMS Shoes est le modèle « one for one » sur lequel l’entreprise fonctionne: pour chaque client qui achète une paire, ils offrent une paire à un enfant défavorisé dans le monde.

L’entreprise connaît un énorme succès ; après 3 années d’existence, TOMS Shoes a déjà donné plus de 140 000 paires de chaussure à des familles, principalement des enfants, en Amérique du Sud et en Afrique. D’ici la fin de l’année, ils ambitionnent d’atteindre le chiffre total de 300 000 paires offertes.

Actuellement, les TOMS Shoes sont disponibles aux USA, au Canada, au Royaume-Uni et en Suède.

Avant qu’elles n’arrivent en Belgique, découvrez la présentation vidéo ci-dessous :

 

TOMS Shoe Drop in Argentina from SJ Yeom on Vimeo.