Fairstreet

Social entrepreneurship & finance

Nous voici à Salta dans le nord de l’Argentine après avoir déjà parcouru plus de 4000 kilomètres depuis notre départ. Du tango porteño au folklore de Salta, nous sommes marqués par les contrastes tant au niveau des rencontres que des paysages que nous traversons.

Après Buenos Aires, nous avons mis le cap vers Bariloche au nord de la Patagonie. Notre passage par Bariloche s’est décidé à seulement quelques jours du départ après avoir découvert qu’un entrepreneur d’exception s’y trouvait. Malgré le programme chargé qu’implique ce changement, nous n’hésitons pas une seconde et ne regretterons pas notre choix…

Dimanche 3 mai, nous arrivons donc à l’hostel Patanuk sur le bord du lac qui borde la ville de Bariloche. L’hostel est en restauration, mais Maria qui gère l’établissement accepte tout de même de nous héberger. Depuis le salon, la grande baie vitrée donne une vue imprenable sur l’horizon… Les paysages sont à couper le souffle et il nous est difficile d’imaginer qu’au milieu de ce décor rêveur, certaines personnes aient du mal à subvenir à leurs besoins quotidiens.

Pendant 2 jours, entre les grands lacs, les montagnes et les vastes plaines, nous sillonnons les routes afin de sélectionner les meilleures images pour le reportage. A bord de notre traditionnelle Gol argentine, il ne nous est pas évident de progresser aux travers de ces magnifiques panoramas ; en effet, nous ne résistons pas à l’envie de nous arrêter tous les 100 mètres pour pouvoir filmer les différents plans… On perd de vue le timing et en bons argentins nous arrivons en retard pour la visite avec Gustavo, l’entrepreneur social. Mais tout cela fait finalement partie de la culture locale: Gustavo arrive également avec une heure de retard et la fabuleuse rencontre peut commencer…

Après 48 heures d’intenses découvertes, nous repartons déjà vers Salta au nord de l’Argentine pour continuer le reportage… Au programme 2 jours de bus pour finalement être royalement accueillis par Philippine et Morgane qui sont en Erasmus à Salta.

Nous y restons 5 jours afin de rencontrer le 3ème entrepreneur dans la province de Jujuy, ensuite nous passerons la frontière bolivienne afin de continuer l’aventure et retrouver Thomas qui est encore en Belgique afin de régler les dernières formalités et qui nous rejoindra à la fin du mois.

A très bientôt,

Jo et Max


bari1bari5bari3

bari4bari2bari6